La chapelle St Léonard

Le lutrin offert par la reine Anne d'Autriche

Anne d’Autriche avait pour première femme de chambre Louise Angélique Dansse, épouse de François Patrocle, seigneur de Croissy. La reine manifestait une très grande dévotion à Saint Léonard que l’on venait prier dans notre église et elle contribua généreusement à la consolidation et à l’embellissement de l’édifice. Au Saint de la bonne délivrance des femmes en espérance, Anne avait tout particulièrement demandé que lui soit faite la grâce de mettre au monde le dauphin que la France attendait depuis longtemps. En signe de reconnaissance pour la naissance de Louis XIV, elle fit de nombreux et riches présents à la paroisse. Parmi eux, ce magnifique lutrin qui devint la propriété du peintre Théophile Poilpot quand il acheta l’église, en 1896. Plus tard, la famille ROBIDA, qui en était dépositaire, l’a fort généreusement rendu à la paroisse de Croissy où il est aujourd’hui conservé.

La Mémoire de Croissy a été à l'initiative de la restauration du Lutrin via une souscription et sa propre contribution. (panneau sur la rénovation du lutrin)