Le maraîchage

Jusqu’au début des années 70, le territoire de Croissy était grandement occupé par les cultures maraîchères. Les récoltes des champs de carottes, panais, oignons, poireaux et salades (avec sa célèbre laitue: la blonde paresseuse) alimentaient les halles de Paris. La rue des Gabillons avec ses hautes maisons dotées d’un large porche et de leur grenier aménagé pour recevoir les sacs de semences montés grâce à la poulie accrochée au sommet de leur chien assis, sont caractéristiques de cette époque. Cette tradition maraîchère est rappelée encore aujourd’hui  avec la fête de la carotte qui se tient chaque année en septembre. Le Pavillon d’Histoire Locale est en grande partie consacré à cette activité. On y découvre les différents outils et certains équipements spécifiques, tels que les machines de lavage des légumes ou les appareils d'arrosage comme le Diluvien.

(voir la vidéo)